28 mai 2015

Les Visiteurs du soir 2015 : Les Ouvreurs à la Librairie Vigna et à L'Espace à vendre



Parcours libre et gratuit, en nocturne, sans réservation, dans plus d’une cinquantaine de lieux à Nice, Les Visiteurs du soir proposent, les Vendredi 29 mai de 15h à 22h et Samedi 30 mai de 15h à 21h, une rencontre entre artistes, professionnels, amateurs et grand public afin de partager ensemble la richesse de la création artistique actuelle sur notre territoire. Les Ouvreurs s'associent à cette manifestation sur deux lieux :


LIBRAIRIE VIGNA
Proposé par Le Cinéma de Beaulieu et la Librairie Vigna, vous pourrez par ailleurs (re)découvrir l'intégral des courts métrages d'Iris Moore, cinéaste québécoise, qui a reçu une mention spéciale pour l'ensemble de son travail à In&Out 2015. Projections de ses 4 films d’animation (22min) au début de chaque heure, les 2 jours. Entrée libre.

ESPACE A VENDRE
Les Ouvreurs s'associent à l'Espace à Vendre pour prolonger l'exposition Décor montagneux de Tom de Pékin et proposent des projections de son dernier fcourt métrage : Le Parc - Les Prolégomènes d’Haldernablou. Projection au début de chaque heure, à partir de 17h, les 2 jours. Entrée libre

La soirée de clôture aura lieu le samedi 30 mai à partir de 21h sur la place Général de Gaulle – Parvis de la bibliothèque Raoul Mille. Entrée libre.


LES VISITEURS DU SOIR sont organisées par BOTOX(S) réseau d’art contemporain de la côte d’azur.
Plus d'infos : www.botoxs.fr

8 avr. 2015

7e Rencontres In&Out, 30 avril - 9 mai, Nice & Cannes

Les 7e Rencontres In&Out, le festival du film gay et lesbien de Nice & Cannes, auront lieu du 30 avril au 9 mai 2015. Et nous l’annonçons clairement, cette année «In&Out fait son COMING OUT».

Le choix de cette thématique est à la fois un pied de nez et une bonne occasion d'aborder des questions qui nous tiennent à coeur. Il y a bien sûr l’évidence : comment le cinéma aborde-t-il ce moment crucial où l’on assume publiquement son homosexualité. Mais il est possible d’élargir le point de vue. Comment un festival du film gay et lesbien peut-il assumer sans contradiction sa thématique si «particulière» en restant ouvert au plus grand nombre ? Ou bien, comment l’idée de «Cultures Gays et Lesbiennes» peut-elle se revendiquer sans craindre de fermer aux artistes et aux oeuvres qui la composent l’accès à l’universalité?

En cela In&Out - à qui l'on demande d'être toujours «plus ouvert» - fait littéralement son coming out en apportant un éclairage queer aux thématiques qu’il aborde, rappelant son souhait d’offrir la visibilité une visibilité des cultures LGBT dans toute leur diversité, y compris des aspects controversés comme la pornographie.

D’autres thématiques viendront par ailleurs nourrir une programmation riche de 33 longs métrages et de 3 séances de court. En écho à 2014, l’homophobie reste - hélas - toujours très présente dans le travail de nombreux cinéastes, dont beaucoup regardent vers l’Est de l’Europe. Le Canada et l’Italie sont également mis à l’honneur avec une sélection des meilleurs productions nationales récentes, des courts métrages québécois ou une adaptation théâtrale de la série «culte» Le Coeur a ses raisons.

Les Ouvreurs accueilleront, comme à leur habitude, de nombreux-ses artistes pour l’occasion : les réalisateurs Rémi LANGE pour l’intégrale de ses long-métrages (Le Chanteur, Omelette, Les yeux brouillés), DAVID LAMBERT pour Je suis à toi, VINCENT DIEUTRE, pour Viaggio nel dopo-storia, JONATHAN TAIEB pour Stand, STEPHANE GERARD pour Rien n’oblige à répéter l’histoire, VINCENT BOUJON pour Vivant !, ANTONY HICKLING pour One Deep Breath, VERONIQUE AUBOUY pour Je suis AnneMarie Scwarzenbach mais aussi TOM DE PEKIN pour la première exposition niçoise de ses oeuvres.

Grande première cette année, le festival se dote d’une compétition officielle et de prix,  les «Esperluettes», pour récompenser les meilleurs films de notre sélection. Le jury sera composé de professionnel-le-s du cinéma et d’artistes queer : la réalisatrice Emilie JOUVET ; Xavier HERAUD, journaliste chez Yagg ; Didier ROTH-BETTONI, auteur notamment de L'homosexualité au cinéma et Dana Osi, vice-présidente du Centre LGBT Côte d’Azur. 

Pour certains le chiffre 7 est signe de chance et de vérité. Que de belles perspectives pour cette nouvelle édition !

Plus d'infos sur le site dédié : www.inoutfestival.fr